Assemblee Nationale

Rapport parlementaire contre la fraude documentaire & identitaire

55 recommandations présentées dans un rapport parlementaire

La fraude documentaire et identitaire, et ses lourdes conséquences pour tous les acteurs publics et privés, sont au Centre de l’attention des pouvoir publics. Un rapport très intéressant met en évidence 55 propositions pour éradiquer les conséquences de la fraude sociale.

Parmi celles-ci, nous retenons en particulier, l’éclairage particulier qui est mis sur la mutualisation des moyens de lutte, sur la formation professionnelle des acteurs, ou par exemple sur la création d’une agence nationale de lutte contre la fraude.

Mais nous remarquons également la mention par de rapport des meilleures expertises et des technologies les plus efficientes, comme la biométrie.

En tant qu’expert contre la fraude depuis 25 ans, nous ne pouvons que nous réjouir de cette mise en lumière de notre métier.

Nous accompagnons, en effet, au quotidien, les professionnels en renforçant les contrôles de KYC et de on boarding tout en facilitant le parcours client.

Nos solutions digitales, Easyconform et IdenTT, ainsi que notre technologie biométrique, nous permettent de répondre à chaque besoin avec la plus grande précision. Parce que nos technologies sont assez agiles, nous pouvons détecter la fraude la plus complexe, mais aussi fluidifier le parcours client pour faciliter les ventes.

La biométrie, c’est l’assurance de s’appuyer sur une technologie très simple pour l’utilisateur, hautement sécurisée, adaptée à l’authentification comme à l’identification.

Nous sommes prêts à collaborer, comme nous le faisons fréquemment, avec les responsables des institutions publiques pour contribuer à la mise en place opérationnelle de ce rapport parlementaire.

Quand la technologie avance, la fraude recule.


CAF

Formation à la fraude documentaire

La CAF décide de former ses équipes à lutter contre la fraude aux prestations sociales.

Rôle de la société dans la formation des acteurs de lutte contre la fraude + lien catalogue
La lutte repose sur l’expertise humaine. Même lorsque les professionnels s’appuient sur des solutions digitales ou matérielles.

Depuis plus de 25 ans, nos équipes forment les professionnels à lutter contre les fraudes documentaires et identitaires. Grâce à un catalogue de formation, et à une offre d’accompagnement sur mesure, nous formons les équipes de nombreuses institutions publiques et privées Françaises et étrangères (police nationale et aux frontières, gendarmerie, agents publics, salariés de banques etc.)

Nous savons, grâce au contact du terrain, que l’expertise humaine est plus qu’essentielle.

L’investissement dans la formation annoncée par la CAF rejoint cette conviction. En effet, malgré le passage au numérique des services des organismes sociaux et l’accélération de traitement digital des dossiers, la fraude sociale s’accroît en France et met en évidence de nombreux et très coûteux abus.

Pour réagir, le Directeur Général de la CAF  veut renforcer la formation de 700 contrôleurs. C’est parce que les solutions digitales et les logiciels seuls, aussi performants soient-ils, ne remplaceront jamais l’œil humain, l’expérience, la formation et l’expertise des personnes qui instruisent les dossiers de prestations sociales.

Les cas de fraudes se diversifient et s’adaptent à l’évolution des technologies. La falsification de documents prend une importance de plus en plus forte avec la dématérialisation des pièces administratives et profite aux réseaux criminels. Les machines et logiciels participent à la lutte des pouvoirs publics pour enrayer cette fraude mais l’expertise humaine et la coopération entre les agents des organismes sociaux et les services de police apporteront toujours cette touche finale qui permettra l’aboutissement des enquêtes.

#fraudedocumentaire #CNI #fraudeidentitaire #KYC #biométrie #formation professionnelle

19781743-23523624

COVID 19 & CNI Française

Le confinement pendant la pandémie de COVID a eu une conséquence directe très concrète sur l’authentification des CNI Françaises. Une conséquence qu’il convient de bien connaître dans le contrôle de ces documents, au risque de considérer comme expirés des documents valides.

En effet, durant le confinement, la France entière a été contrainte de fermer l’ensemble de ses services administratifs, repoussant ainsi les démarches les plus quotidiennes, telles que le renouvellement de carte d’identité, de passeport ou un de titre de séjour. Rendez-vous en mairie annulés, même pour le retrait des documents finalisés, rendez-vous en ligne impossibles, autant de situations qui pouvaient rapidement devenir anxiogènes pour les personnes concernées.

Contrairement à toute attente, les pouvoirs publics ont accepté de rallonger les délais de validation des documents, permettant à tout un chacun de présenter parfois des documents d’identité « périmés » lors de contrôle, sans percevoir d’amende. Prolongation de durée des visas long et court séjour,  durée de validité des titres de séjour détenus par les ressortissants étrangers exceptionnellement prolongée de 3 mois.

A l’inverse, des délais d’invalidité ont été rallongés pour ces mêmes raisons : suspension de permis rallongée jusqu’à la réouverture des services administratifs concernés (pour cause d’absence de commission médicale permettant de confirmer, par un médecin agréé, l’aptitude à la conduite), décisions d’invalidation maintenues pour les soldes de points nuls… A ce jour, les services administratifs de l’Etat ont bien entendu réouvert mais rencontrent des retards important dans le traitement de tous les dossiers, de par la situation sanitaire.

COORDONNÉES

Adresse : 1 - 3 Rue du Docteur Paul Diday - F 69003 LYON

 

Société : +33 (0)4 78 460 021

Fax +33 (0)4 72 301 721

Support : +33 (0)8 91 690 117*
*Service 0,50€/min + prix appel

INSCRIPTION À LA NEWSLETTER