6 questions essentielles avant de choisir une solution digitale de KYC

Être sûr que votre client est bien celui qu’il prétend être … Facile ? Simple ?  Non.  

Avoir confiance et déjouer la fraude sans décourager les clients légitimes, n’est pas simple. C’est une affaire d’expertise et d’adaptation de la réponse à chaque métier, et à chaque canal de vente. 

C’est pourquoi, il peut sembler compliqué de choisir une solution de vérification d’identité et de lutte contre la fraude. Parce que le choix d’une bonne solution de KYC ou d’on-boarding a un impact direct sur l’augmentation des ventes et la satisfaction de vos clients.  

Toutes les solutions ne se valent pas. Il peut être compliqué de les distinguer. C’est pour cela que nous avons pensé vous indiquer les six questions essentielles à se poser avant d’opter pour une solution digitale de KYC.  

Question 1 –  De quels types de contrôles de vérification d’identité avez-vous besoin ? 

Chaque entreprise qui a besoin de vérifier les entités de son client est unique :

  • parce que chaque processus interne est unique (gestion des clients, offre commerciale, CRM, outils GED etc.)  
  • parce que l’entrée en relation client est gérée de façon totalement différente selon les secteurs économiques (banque, retail, commerce digital, etc.) et selon les risques spécifiques à chaque métier (risques juridiques différents, risques financiers très variés etc.) 

À partir de cela, on comprend pourquoi l’offre de solutions est elle-même très variée. Selon la nature de l’entreprise et de l’endroit où elle est située, un grand panel de contrôles et de cas de fraude peut être nécessaire à adresser, soit parce qu’ils sont obligatoires, soit parce qu’ils sont conseillés. 

Avant de choisir un fournisseur de solution digitale de KYC, il est fortement recommandé de s’assurer que la réponse proposée répond, tout simplement, à ses propres contraintes de lutte contre la fraude (notamment environnement juridique et règlementaire). C’est pour cela que, chez CTMS, toutes les solutions que nous vendons à nos clients sont le résultat d’une analyse de leur besoin et de leur environnement, pour garantir une réponse véritablement adéquate. 

Question 2 – Combien de contrôles sont réalisés sur les documents ?  

Dans la vérification identitaire ou documentaire, lors du KYC, les choses sont plutôt simples : ce n’est pas le nombre de contrôle qui compte, mais la pertinence de ces contrôles.  

Chaque document inclus dans votre processus d’entrée en relation répond à une méthodologie de contrôle différente. On ne contrôle pas une carte identité comme on contrôle un passeport ou a fortiori un Kbis. Chaque document (document d’identité, justificatifs de domicile, Kbis, feuille de paie) possède des éléments clés qu’il est indispensable de contrôler. Parce qu’ils sont la signature de chaque document (MRZ, lettres, filigrane etc.), mais aussi parce qu’ils sont les points falsifiés en priorité par les fraudeurs.  

Les oublier serait rendre le KYC totalement inefficace. Multiplier les points de contrôles sans être pertinent sur les points essentiels est inutile.  

Bien au-delà de la maîtrise des technologiques digitales, la connaissance de ces contrôles clefs requiert une véritable expertise, constamment à jour, de la fraude. Sans cette expertise les solutions de KYC sont inopérantes. C’est en ce sens que les solutions de CTMS font la véritable différence. Elles embarquent 25 ans d’expertise de la fraude identitaire et documentaire. 

Question 3 – Les contrôles proposés sont-ils unitaires ou croisés ?  

Il est rare que les dossiers de KYC de vos clients ne comportent qu’une seule pièce. La plupart des processus d’entrée en relation requièrent le contrôle d’au moins 2 documents : un justificatif d’identité et un justificatif complémentaire (domicile, revenu, etc.). La vérification de l’authenticité de chacun d’entre eux est essentielle, mais insuffisante. 

L’une des clefs de la lutte contre la fraude documentaire et identitaire réside dans le contrôle croisé des informations contenues dans chaque document (adresse, nom, etc.). C’est la garantie de détecter les erreurs entre les pièces contrôlées, avec une logique de cohérence globale du dossier Client. C’est aussi une garantie de plus pour détecter la fraude documentaire et de sécuriser vos entrées en relations.  

Dés 2016, CTMS, expert contre la fraude, incluait cette mixité de contrôles unitaires et croisés dans EasyConform. Cette technologie lui permet aujourd’hui de proposer plus de 800 contrôles sur une très large gamme de documents (JDI, JDD, factures etc. pour les dossiers de personnes physiques et morales). 

Question 4 Quels types de documents souhaitez-vous lire ? 

Un autre élément essentiel à vérifier est le type de documents qui peuvent être lus par la solution : exiger non seulement la totalité des documents d’identité du monde entier, mais aussi les autres pièces requises par votre processus d’entrée en relation.  

Il est également primordial de prendre en charge les documents dans tous les formats (PDF, image, le recto, le verso, etc.) et de choisir une solution acceptant un large panel de qualité (document original, scan, photo, photocopie etc.). 

C’est la garantie d’étendre la digitalisation de votre processus d’entrée en relation à tous les usages clients. C’est aussi la possibilité de simplifier la vie de vos équipes conformité comme celle de vos clients. 

C’est précisément pour cela que CTMS développe ses solutions digitales, notamment Easyconform, pour reconnaitre la plus grande variété de documents possible. Répondre aux contraintes de vos processus clients pour en garantir la sécurité est notre métier. 

Question 5 Comment la solution répond à mon organisation et à mes processus internes ?  

En matière de KYC, tout est question de flexibilité et d’adaptation.  Mais tout tient aussi à la capacité de vous proposer une solution digitale sans friction. Une solution qui ne perturbe pas votre environnement mais qui s’y adapte pour vous apporter encore plus de sécurité. 

C’est pourquoi il est essentiel de pouvoir adapter la solution choisie à votre métier, à votre environnement SI, à vos procédures techniques (hébergement, PCA, etc.) et à vos propres normes internes (intégration, sécurité, normes de qualité etc.).  

Lorsque vous choisissez une solution de KYC ou de on-boarding, n’oubliez donc pas de vérifier si sa conception répond à ces exigences. Une bonne solution doit  fluidifier vos processus. C’est pour cela que CTMS propose à ses clients un suivi de projet, un cahier des charges de déploiement 100% individualisé, et Easyconform, une solution modulaire et hautement paramétrable.  

Question 6 Comment les informations sensibles de mes clients sont elles protégées ?  

En matière de choix d’une solution de KYC, le respect de la vie privée et la sécurité sont des critères essentiels. Il est donc normal que vos clients soient un peu nerveux quand il s’agit de vous confier l’analyse de leurs données personnelle. Il est également tout à fait normal, que vous soyez anxieux au moment de choisir une solution digitale et les conditions dans lesquelles ces informations sont utilisés est traitées. 

C’est pourquoi Easyconform a été imaginé de façon sécurisée dès la conception, comme le prescrit le RGPD. La protection de vos données a ainsi été pensée dès la genèse de la solution. Nous mettons tout en oeuvre pour maintenir un niveau de sécurité extrêmement exigeant. Nous pouvons vous décrire en toute transparence comment vos données circulent de façon étanche et sécurisée dans notre système.  

Choisir la meilleure solution de lutte contre la fraude documentaire identitaire est un choix stratégique. Ce n’est pas un simple achat de technologie. C’est choisir une véritable expertise, humaine avant d’être digitale.

Si vous voulez comprendre comment nous avons mis 25 ans d’expertise de la lutte contre la fraude dans nos solutions, parlons-en.

Laissez un commentaire



COORDONNÉES

Adresse : 1 - 3 Rue du Docteur Paul Diday - F 69003 LYON

 

Société : +33 (0)4 78 460 021

Fax +33 (0)4 72 301 721

Support : +33 (0)8 91 690 117*
*Service 0,50€/min + prix appel

INSCRIPTION À LA NEWSLETTER