Fraude dans l’intérim et vérification de documents.

Risques de fraude documentaire et identitaire dans le travail temporaire : outils digitaux et biométrie pour la sécurisation des contrats de travail.

La fraude envahit à grande vitesse les métiers des ressources humaines, et en particulier le travail temporaire.

Cette fraude utilise des documents frauduleux de plus en plus ingénieux, produits par les candidats au travail (fausse carte d’identité, faux permis de séjour etc.). La fraude touche également l’identité même des travailleurs avec des cas de substitution de personnes. Un prête nom, inscrit en agence d’intérim, « prête son identité » à une autre personne,   qui dans la plus parfaite illégalité se présente sur le lieu de travail au poste attribué au prête nom.

Les conséquences de la fraude se montent en millions, et font peser sur les agences d’intérim un risque juridique (civil – pénal) et financier très important.

En France comme ailleurs en Europe, les documents administratifs nécessaires et obligatoires pour travailler en tout légalité sont très nombreux. Assurer la conformité des dossiers est un exercice long et compliqué.

Pour l’alléger,  de plus en plus d’agences misent sur l’intérim 100% digital avec des documents qui se déposent en ligne ; les candidats n’ont donc plus à se déplacer en agence pour les déposer, les délais sont raccourcis, l’archivage est simplifié.
Les documents les plus souvent demandés sont :

  • la carte d’identité
  • le titre de séjour
  • le relevé d’identité bancaire
  • le justificatif de domicile

Bien sûr la dématérialisation de certaines étapes et l’accessibilité électronique des différents documents apportent un gain de temps et de sécurité indéniable. Encore faut-il pouvoir vérifier la validité de chaque document, leur cohérence entre eux, et l’identité personnelle des employés intérimaires, (au moment de la contractualisation, ou tout au long de leur mission, lorsque cela est nécessaire).

Le secteur du bâtiment est, par exemple, très régulièrement confronté à la fraude identitaire que nous mentionnons ci-dessus (fraude avec prête-nom, une personne différente du salarié se présentant sur le chantier).

Dans cette situation l’agence de travail intérimaire est trompée, tout comme son client. Les risques financiers et juridiques pèsent sur tous les acteurs et invalident toute la chaîne contractuelle (avec des risques énormes en cas de contrôle administratif ou d’accident du travail par exemple)

L’offre de CTMS, leader contre la fraude, répond à ces enjeux, avec une offre à 360° spécifiquement destinée au travail temporaire :

  • des solutions digitales de contrôle documentaire (technologie Easyconform, en webservice ou mode saas, et en version mobile),  paramétrables pour cibler spécifiquement les besoins du travail temporaire.
  • des technologies biométriques (reconnaissance faciale et vérification croisée avec les papiers d’identité par exemple).

Laissez un commentaire



COORDONNÉES

Adresse : 1 - 3 Rue du Docteur Paul Diday - F 69003 LYON

 

Société : +33 (0)4 78 460 021

Fax +33 (0)4 72 301 721

Support : +33 (0)8 91 690 117*
*Service 0,50€/min + prix appel

INSCRIPTION À LA NEWSLETTER