Un monde sans contact ? Ou comment répondre aux nouveaux enjeux de digitalisation et d’accroissement de la fraude documentaire et identitaire.

Expertise métier, technologie, formation.

Questions à Christophe Dolbeau, Directeur Général de CTMS

Christophe Dolbeau, quels sont les enseignements que nous pouvons tirer de la crise du Covid dans le domaine de la lutte contre la fraude ?

Je retiendrai très simplement 2 aspects qui nous ont marqué depuis mars 2020.

Tout d’abord l’accélération très significative de la digitalisation des processus de KYC et de on-boarding, accompagnée, dans le même temps, d’un net accroissement des tentatives de fraude. La collaboration quotidienne avec nos clients nous fournit une vision très opérationnelle en provenance du terrain. Le Covid a donné un coup d’accélérateur à la digitalisation de tous les échanges commerciaux, dans presque tous les métiers. Les entrées en relation se dématérialisent et utilisent tous les canaux (web, mobile, etc.) afin de garantir à la fois la sécurité des processus et la facilité d’utilisation pour les clients. Nous entrons durablement dans un monde sans contact. Notre métier est donc d’accompagner ce mouvement de fond en fournissant les technologies qui répondent aux besoins de sécurité de nos clients.

Selon vous, ce « monde sans contact » révolutionne t’il les métiers de la lutte contre la fraude ?

Non, il ne s’agit pas d’une révolution. La digitalisation progresse depuis plusieurs années. Néanmoins, le digital est aujourd’hui incontournable. Ce « monde sans contact » est installé pour très longtemps. La pandémie COVID-19 a fortement compliqué la vie des professionnels de la conformité et du KYC, et finalement de tous les acteurs de la relation client. En effet, nous constatons une nette augmentation des cas de fraude. La crise et la digitalisation génèrent de nouvelles opportunités pour frauder et dissimuler des intentions criminelles. Les tentatives de fraude documentaire et identitaire s’accélèrent, les criminels se recrutent désormais dans une population plus large. Les fraudeurs ne sont plus uniquement des criminels aguerris. La fraude devient plus accessible à « l’homme de la rue ». La crise économique qui découlera sans doute de la pandémie ne viendra pas contredire cette tendance.

Comment CTMS répond à cette complexité grandissante, et aux enjeux de sécurité de ses clients ?

Notre réponse tient en 3 mots, caractéristiques de notre différence : expertise métier, technologie, formation.

Expertise métier parce que lutter contre la fraude requiert une connaissance très pointue, technique, et constamment à jour. On ne s’improvise pas expert anti-fraude. Notre expertise a plus de 20 ans. Nous savons que rien ne remplacera la connaissance fine des contrôles à faire pour déjouer la fraude.

Technologie, ou plutôt technologies, parce que nous mettons à la disposition de chacun de nos clients les meilleurs outils techniques de détection de la fraude dans tous les documents normés (CNI etc.) ou non (tous les documents d’entrée en relation). Ces technologies sont de plus en plus diverses et complémentaires : OCR, biométrie, templating, API, etc. Notre rôle est d’en faciliter l’accès et l’intégration dans les processus métier et SI de nos clients, pour que leur utilisation soit « sans friction ». Nous permettons à nos clients de se concentrer sur leur cœur de métier, en détectant les fraudes documentaires ou identitaires qui pourraient le perturber.

Formation, parce qu’il est essentiel de partager notre expertise avec les acteurs de l’entrée en relation client, du KYC ou du on-boarding. Notre catalogue de formation s’adresse à tous les professionnels, il vient compléter notre offre technologique.

Fort de ces 3 piliers, et d’une longue histoire auprès de partenaires publics et privés, CTMS est le partenaire naturel des professionnels de tous les métiers exposés à la fraude et à sa complexité. Quand la technologie avance, la fraude recule.

Laissez un commentaire



COORDONNÉES

Adresse : 1 - 3 Rue du Docteur Paul Diday - F 69003 LYON

 

Société : +33 (0)4 78 460 021

Fax +33 (0)4 72 301 721

Support : +33 (0)8 91 690 117*
*Service 0,50€/min + prix appel

INSCRIPTION À LA NEWSLETTER